Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Éditions BIBLIOGS

Les coulisses du Bestiaire humain [E06]

12 Septembre 2015, 17:35pm

Publié par Bibliogs

Les coulisses du Bestiaire humain, la docu-fiction de l'été (suite)

La construction d'une anthologie, dès l'idée qui la fait naître jusqu'au moment où, publiée en volume, elle ne dépendra plus de nous, n'est pas sans analogie avec l'éducation d'un enfant depuis sa conception.

Bestiaire humain a bénéficié des soins attentifs d'une communauté de parents, une vingtaine. Si l'on poursuit le parallèle, la diversité des influences unies par le même souci affectif d'offrir le meilleur à ce rejeton collectif, démontre non seulement que cette « cellule familiale » libérée d'un modèle réducteur est possible mais qu'elle a abouti en réalisant un livre équilibré dont nous sommes tous satisfaits.

Et comme des parents fiers d'avoir contribué à l'épanouissement de leur œuvre hors normes, naturellement nous avons le secret espoir qu'elle ravira les cœurs de ceux qui la liront, rien de plus normal, finalement !

Notre assemblée penchée sur le seul berceau de Bestiaire humain est riche d'individus, mais aussi d'incarnations parfois multiples, de duos gémellaires et de vrais-semblants pudiques ou mystérieux, exerçant leurs talents pour le plaisir ludique de s'exprimer de toutes les manières à leur portée.

Robert Darvel le Carnoplaste voyagea hors les eaux en compagnie d'Irène Maubreuil, arrachée de ses études océanographiques pour la plongée.

Leo Dhayer s'échappa pour mieux se glisser comme une anguille insaisissable dans l'espace des chimères impalpables et des vers déraisonnables.

Entre ciel et gouffre, « Jack » Barbéri s'est chanté du Kant sous ascendance psychotrope, entraînant les crayons de Jeam Tag dans tous ses états aquatiques.

Pour maintenir heureusement le désordre, Béatrice Candy-Bercetche sereine et imperturbable, pas le moins du monde désarçonnée par les acrobaties littéraires de chacun, étendit ses filets protecteurs et traqua patiemment les « pétouilles » du spectacle.

(à suivre...)

Les coulisses du Bestiaire humain [E06]

Les coulisses du Bestiaire humain [E06]

Commenter cet article